Problèmes de déverminage dans les circuits imprimés : Guide complet pour les identifier et les résoudre


Carte electronique | 27 mai 2024

La conception et la fabrication des circuits imprimés ne sont pas sans défis. Même les circuits les plus sophistiqués peuvent rencontrer des problèmes de fonctionnement. Ces défis, souvent regroupés sous le terme de « déverminage« , nécessitent une expertise technique, une méthodologie rigoureuse et des outils spécialisés.

Dans cet article, nous vous proposons d’explorer en détail les étapes ainsi que les techniques essentielles en vue d’identifier et résoudre les problèmes de déverminage dans les circuits imprimés avec succès.

Qu’est-ce qu’un problème de déverminage dans un circuit imprimé ?

 

 

Un problème de déverminage dans un circuit imprimé désigne toute anomalie ou dysfonctionnement nécessitant une recherche ainsi qu’une résolution pour assurer le bon fonctionnement du circuit. Cela peut inclure des erreurs de conception, des défauts de fabrication, des composants défectueux, des soudures incorrectes ou des interférences électromagnétiques, entre autres.

Comment identifier et résoudre les problèmes de déverminage dans son circuit imprimé ? Le guide étape par étape

Étape 1 : préparation et collecte d’informations

Tout d’abord, assurez-vous d’avoir les schémas du circuit, les spécifications des composants, les guides d’utilisation qui décrivent le fonctionnement attendu du circuit. Familiarisez-vous avec la manière dont le circuit est censé opérer (les entrées, les sorties, les fonctions clés, etc).

Armez-vous de papier, d’un stylo, puis notez précisément quels sont les comportements anormaux. Quand, comment se manifestent-ils ? Cela peut inclure des observations visuelles, sonores, ou des mesures anormales. Recherchez aussi si des problèmes similaires ont déjà été documentés et comment ils ont été résolus.

Étape 2 : inspection visuelle

À l’aide d’une bonne source de lumière, d’une loupe ou d’un microscope, inspectez soigneusement le circuit imprimé à la recherche de dommages visibles. Gardez l’œil ouvert pour tout signe de pistes brûlées, décolorées, des soudures qui semblent froides, mal formées, des composants qui montrent des signes de dommages physiques comme des fissures, des brûlures.

Lire aussi  Diagnostic électronique : comment détecter un composant électronique défectueux

Inspectez aussi les zones autour des composants à forte puissance et des connecteurs de façon à détecter tout signe de court-circuit, de surchauffe qui pourrait avoir endommagé le circuit imprimé.

 

 

Étape 3 : mesures et tests préliminaires

Pour réaliser ces tests et mesures, munissez-vous, dans un premier temps, de votre multimètre :

  • Vérifiez la continuité des pistes en vue de vous assurer qu’elles ne sont ni coupées ni endommagées,
  • Testez également afin de détecter d’éventuels courts-circuits entre les pistes, ce qui pourrait causer des dysfonctionnements,
  • Mesurez les tensions aux différents points du circuit pour confirmer qu’ils correspondent aux valeurs attendues selon le schéma électrique.

Sortez ensuite votre oscilloscope :

  • Utilisez-le pour visualiser les signaux électriques en temps réel, vérifier leur forme d’onde, fréquence et amplitude.
  • Cherchez toute irrégularité dans les signaux qui pourrait indiquer un problème, comme des bruits ou des interférences.

Ces tests préliminaires vous permettent de mieux comprendre le comportement du circuit, d’identifier les secteurs spécifiques où les problèmes peuvent se cacher.

Étape 4 : Isolation du problème

Divisez ensuite le circuit imprimé en sections logiques ou fonctionnelles. Cette division vous aidera à focaliser les tests, à identifier quelle partie du circuit imprimé contribue au problème.

Utilisez des outils de mesure (comme le multimètre, l’oscilloscope que vous pouvez réutiliser ici !) afin de tester les signaux et les tensions dans chaque section. Appliquez des stimuli si nécessaire (comme des signaux de test ou des simulations de fonctionnement) de manière à voir comment chaque section répond indépendamment.

Puis, comparez vos observations aux comportements attendus pour chaque section. Si une section ne se comporte pas comme prévu, elle mérite une investigation plus approfondie !

Lire aussi  La fabrication de cartes électroniques : un domaine très réglementé où la qualité est de mise

Étape 5 : Analyse approfondie

À l’aide d’un analyseur de spectre, examiner les fréquences dans le but de détecter d’éventuelles interférences électromagnétiques dans le circuit. Avec une thermocaméra, vous pouvez détecter les zones de surchauffe qui peuvent indiquer des composants défectueux ou une surcharge du circuit.

Nous vous conseillons par la suite de simuler le comportement du circuit en utilisant un logiciel de simulation électronique comme SPICE ainsi que d’autres programmes similaires afin de modéliser le comportement du circuit.

Comparez les résultats de la simulation avec vos observations réelles pour identifier les écarts. Cela vous aidera à déterminer précisément les raisons pour lesquelles le circuit imprimé ne fonctionne pas correctement, à mieux comprendre si le problème est dû à un défaut de composant, une mauvaise conception, ou d’autres facteurs externes.

Étape 6 : Réparation et vérification

Ici, tout dépendra de vos conclusions à l’étape précédente :

  • Si un ou plusieurs composants sont défectueux, remplacez-les.
  • Si les pistes sont endommagées, utilisez des techniques de réparation de PCB dans le but de refaire les connexions brisées ainsi que celles endommagées, telles que le pontage ou la ressoudure.
  • Si en revanche des défauts de conception sont identifiés comme la cause du problème, vous devrez revoir la conception même du circuit afin d’éviter de futures défaillances.

Une fois que vous avez effectué les réparations nécessaires, vous allez devoir tester le circuit imprimé réparé. Dans cette optique, utilisez à nouveau des multimètres et oscilloscopes afin de confirmer que tous les aspects du circuit fonctionnent comme prévu. Assurez-vous que le circuit complet réalise toutes ses fonctions selon les spécifications originales ou mises à jour.

Lire aussi  Les cartes électroniques Made in France : un choix stratégique pour se démarquer de la concurrence

Vous n’arrivez pas à identifier la source du problème ni à effectuer les réparations nécessaires ? Contactez notre SAV : nous nous ferons un plaisir de vous aider !